dimanche, 29 novembre 2009

Gran Canaria

Nous sommes depuis une petite semaine à la marina de Las Palmas de Gran Canaria. Ce n’est pas une escale pour le tourisme, mais une escale technique. Les premiers jours ont été consacrés à la chasse à une machine à laver de moins de 70cm de haut afin de remplacer la nôtre qui n’avait pas apprécié le bain d’eau de mer lors de la traversée Corse -> Baléares.

Puis c’est les activités des navigateurs au long cours qui reprennent : nettoyage, réparation, bricolage, lavage, etc, etc. Couture de housses pour l’annexe, la sangle d’amarrage, le moteur hors-bord, le moulinet de pêche à la traîne pour Frédérique. Couture de voile, entretien moteur, compresseur de plongée, hors-bord pour Benoît.


Nous laisserons aussi Sakatia ici pour le mois de décembre afin de rentrer pour Noël en Suisse. Retour prévu le 28 et départ pour les tropiques quelques jours plus tard.

jeudi, 26 novembre 2009

Canaries suite...

Après la désertique et volcanique Lanzarote, nous mettons les voiles pour Tenerife à 120 Mn de là. Cette navigation sera rapidement avalée par Sakatia à 7 nœuds de moyenne. Après quelques jours au mouillage tout au Nord de l’île, nous laissons notre "monture" à la marina de Santa Cruz de Tenerife afin de visiter l’île et d’aller rentre visite à la tante de Frédérique qui passe ses vacances tout au Sud.



Une petite sèche aux couleurs électriques.



Sakatia, juste à côté du méga catamaran Sun Tezaren dont
nous avions fait connaissance des skippers, Marine et Thierry, à Marmaris.


Tenerife est très vert, avec de belles forêts sur le versant nord du volcan principal, le Teide. Nous partons donc en promenade en forêt. Le temps est gris, mais nous grimpons à travers les nuages. Enfin nous parquons la voiture et partons pour la promenade et un bon pique-nique sous les arbres. Hélas, à peine partis, il commence à pleuvoir. Ca va s’arrêter pensons-nous. Mais non, c’est de pire en pire. Après une heure, nous sommes à essorer et les filles sont gelées. Nous piquons droit sur la voiture à travers la forêt (merci le GPS) et mangeons à moitié nus et le chauffage à font dans l’auto.


Le Teide, la plus haute montage d’Espagne, culmine à plus de 3’700m au centre de Tenerif.


Le plateau volcanic à 2’400m d’où sort le Teide.


Une belle route permet de visiter la partie volcanique de l’ile dans le confort de la voiture


Pique-nique près de Los Roques avec Anne-Marie, la Tante de Frédérique.


La super, méga piscine pour les enfants du complexe Santigo III où
nous avons passé 3 jours. Les filles ont ADORE. Merci encore mille fois
à Anne-Marie et Yvon pour leur hospitalité et leur gentillesse.



Puis nous quittons à minuit Tenerife pour rejoindre Gran Canaria que nous rejoignons au petit matin. C’est l’occasion de voir le départ de l’ARC, une navigation en « flottie » pour 250 voiliers qui traversent ensemble l’atlantique pour l’île de Sainte Lucie.

Départ de l'ARC.


dimanche, 8 novembre 2009

Lanzarote

Nous profitons que notre monture soit en lieu sûr pour visiter un peu l'intérieur des terres de Lanzarote, l'île aux 300 volcans...

SY Sakatia au ponton de la très jolie marina
de Rubicon tout au Sud de l'île de Lanzarote



A peine la cité balnéaire de Playa Blanca (où est située la marina) derrière, nous entrons dans un monde lunaire fait uniquement de roche magmatique noire. Et la roche mag-matique, c'est mag-nifique et mag-ique!


Vue panoratique sur le parc naturel de Timanfaya





Parcours sinueux en car dans le parc naturel avec
des vues à couper le souffle !





video
Attention, chaud devant !



Grillades géothermiques.



Dans la "vallée du vin", chaque pied de vigne est dans un trou, protégé
du vent par un petit muret de pierres volcaniques.




La lagune verte devant la plage d'olivines.