mercredi, 16 avril 2008

Syracuse



Cette escale nous a tellement plu qu'elle mérite à elle seule un message.

Après des marinas hors de prix ou des mouillages "craignos", nous finissons notre périple sicilien par une bonne surprise. Prévu pour quelques jours seulement, notre arrêt durera finalement plus d'une semaine.

Outre une marina sans âme et au prix prohibitif, la ville offre au navigateur un superbe quai juste au pied de la vieille ville. Pas d'eau ni d'électricité disponibles (sauf sur appel du responsable, 5€ le plein), mais une grand zone piétonne juste devant. Valentine et Juliette peuvent ainsi faire du vélo ou jouer pendant que nous les surveillons depuis le cockpit.



Le quai de Syracuse


Nous aimons partir en promenade dans Ortygie (la veille ville de Syracuse) et nous perdre dans ses petites ruelles fraîches. Pizzerias et glaciers foisonnent à chaque plazza.

Seuls sur ce long quai depuis plusieurs jours, nous voyons un petit voilier danois Sweetie se mettre à 10m de nous. A son bord : Jasmine (3 ans), Gabriella (6 ans) et Isabelle (9 ans). Il ne faudra pas 2 heures pour que les filles jouent ensemble devant les bateaux et au final tantôt à bord de l'un, tantôt à bord de l'autre. Le soir, nous ferons un repas improvisé tous ensemble à bord de Sakatia. Les filles parleront avec les mains et les parents en anglais (très, très bon exercice pour nous !).


Il y a du monde à bord de Sakatia






Séance puzzle !


Puis après quelques jours, nous mettons les voiles pour la Tunisie à 280 Milles de Syracuse.

1 commentaire:

François a dit…

Hello

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...
Mais ça fait plaisir depuis le temps qu'on voit le voilier à Malte au retour de Monastir, on se diait bien que les nouvelles allaient arriver.

C'est super, bravo et meilleues salutations

François