vendredi, 25 septembre 2009

Sale temps aux Baléares





Voici bientôt deux semaines que le ciel est gris et que les orages pluvieux se succèdent. Nous sommes sur l’île de Formentera, petite île au Sud d’Ibiza et aussi sur Espalmador, minuscule îlot. Il n’y pas grand-chose à faire à part l’école avec les filles, lire et regarder de temps en temps un DVD. Nous profitons des seules éclaircies pour aller nous promener à terre.


Premier après-midi au mouillage d’Espalmador.


Un brin d’espoir lors du coucher du soleil…


Valentine vient de perdre sa première dent, même si elle a un peu forcé
le destin en voulant séparer deux légos avec les dents…
Et vous savez quoi? La petite souris arrive même à venir sur les bateaux au mouillage !



Baignade pendant une éclaircie, l’eau est restée chaude et elle est magnifique devant une longue plage de sable très fin où il n’y a quasiment personne.


Petite promenade à terre pour se dégourdir les jambes
avant la prochaine averse.



Une belle et fascinante trombe marine. Il y a des jours
où on préférerait être dans un chalet à la montagne…




Encore un après-midi télé !


Pendant la nuit lors d’un violent orage, un bateau s’est
décroché de son corps-mort et il est venu s’échouer sur la plage…



On n’aura pas la patience d’attendre le retour du beau
pour quitter les Baléares. C’est sous un ciel gris et menaçant
que nous partons pour l’Espagne continentale.



A 2 heures du matin, le 23 septembre, nous franchissons le méridien d’origine (Greenwich).


Etant en mer le jour de son anniversaire (et on s’est bien fait rincer
par les orages pendant 24 heures !), nous fêtons l’anniversaire de Fred
à Carthagène avec deux jours de retard.




Par un pur hasard, nous tombons en plein pendant
les fêtes retraçant l’époque romaine de Carthagène.


Il y a bien sûr les éléphants d’Hannibal qui avec son père, venant de Carthage fondèrent la ville de Carthagène.


1 commentaire:

François a dit…

Hello

comme je vois que vous êtes proches de Gibraltar, j'en conclus que votr aventure "pétrolifère" s'est bien terminée et que tout est rentré dans l'ordre et bientôt les alizés,
Je vous souhaite bon vent et de bons bords sur l'Atlantique

meilleures salutations à toute la petite famille

François